Blog inspirant depuis 2008
  • Pin It

Bisbee, le clou de l’expo

thumbnail_nail

Alors étudiant, l’artiste John Bisbee farfouillait dans une maison abandonnée, à la recherche d’éléments à incorporer dans une série de sculptures faites d’objets trouvés lorsqu’il trébucha sur un seau rempli de vieux clous rouillés. À son grand étonnement, les clous avaient fusionnés dans le seau, formant ainsi un amalgame de métal. Ce fut la révélation. Bisbee a depuis passé 30 ans à utiliser des clous comme seul media, créant ainsi des sculptures géométriques, des installations organiques, et des objets insolites formés par des milliers de clous, qui sont martelés, tordus, et soudés en une infinité de formes. Son mantra est le suivant : « Seulement des clous, toujours différent. »

« Un clou, comme une ligne, est capable d’accomplir pratiquement n’importe quoi. Que ne peut-on pas dessiner avec une ligne ? Le clou, c’est ma ligne. »

Le Burlington Free Press lui a demandé d’élaborer sur son processus de création, qui a été présenté dans de nombreuses villes des États-Unis en 2014. À la question, « Pourquoi travaillez-vous avec des clous ? » Bisbee a répondu : « Ils ne cessent de danser pour moi. J’arrêterai quand ils cesseront. » Et quand on lui a demandé ce qu’il espérait que les gens retiennent de ses expositions, il a répondu : « Le sens de l’infini dans chaque chose. »

Sources : This is Colossal et Burlington Free Press

nail_1 nail2 nail3 nail5 nail6 nail7nail8 nail10 nail11 nail12 nail14

Laisser un commentaire