Blog inspirant depuis 2008
  • Pin It

L’Art De Choisir Ses Clients

Choisir client

Dans un monde idéal, chacun aimerait rester loin des clients difficiles et désagréables. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui peut se le permettre.

Plus vous travaillerez avec plusieurs clients différents et plus vous pourrez sentir dès le début d’un contrat, lesquels seront coopérants et profitables et lesquels seront très demandant et difficiles.

Vous trouverez donc dans cet article 8 signes qu’un client agréable ou pas, laisse paraître afin de vous aider à déceler les clients à garder ou au contraire, à éviter à tout prix!

« Article original écrit pas Amber Weindberg et publié sur Freelancefolder.com ».
* Veuillez également noter que dans cet article, le «Je» dans ma traduction fait référence à l’auteur original de l’article (Amber W.).

Signe 1: « Il s’agit d’un projet Simple et Facile »

Un client qui amorce son courriel avec cette phrase n’a pas d’argent. Il essaie de faire baisser votre prochaine soumission en tentant d’amoindrir la quantité de travail en vous mentionnant qu’il s’agit d’un projet simple et facile.

Ces projets finissent souvent par être les plus compliqués et prennent beaucoup plus de temps de production qu’il avait été convenu au départ.

Dans cette situation, il est dans votre intérêt de dire à la personne concernée que votre horaire est complet et que vous n’aurez pas le temps d’entamer un nouveau contrat avec lui.

Signe 2: Un discours amical

J’ai noté que les meilleurs clients avec lesquels j’ai travaillé ont une communication simple et utilisent la plupart du temps un ton amical.

Leur premier et leur deuxième courriel est la plupart du temps sur un ton plus formel afin de distinguer un peu votre personnalité. Par la suite, les discussions prennent une tournure plus conviviale. Ces clients discutent de sujets qui ne concernent pas nécessairement le travail et la communication avec eux est toujours facile et claire.

Ces clients sont assurément à garder!

Signe 3: Ils vous parlent au téléphone durant plus d’une heure.

Les clients qui discutent durant plus d’une heure au téléphone ont presque tous été une grande perte de temps. À éviter!

Signe 4: Le petit extra

Il arrive parfois que vous ne soyez pas capable de savoir si vous devriez travailler ou non avec un client temps et aussi longtemps que vous en aurez pas fait l’expérience. J’ai eu une tonne de clients qui semblaient très prometteurs et dont les projets ont finalement tourné au cauchemar.

D’un autre côté, j’ai également eu des clients fantastiques qui m’ont envoyé des cartes de remerciement à la fin d’un projet ou un boni en argent à la suite d’une longue période imprévue de tests et de « débuguage ». Les clients de ce genre sont inestimables et me rappellent pourquoi j’ai décidé de devenir travailleur autonome.

Signe 5: « Nous avons un budget à respecter »

En réalité, tout le monde a un budget à respecter, mais les clients qui entreprennent leur courriel avec cette ligne de texte souhaitent, pour la plupart, obtenir un prix spécial. Ne vendez jamais vos services au rabais. Personnellement, je le regrette tout le temps par la suite. Si vous voulez offrir un prix d’ami à un client, allez-y, mais ne le faites pas simplement parce que le client vous le demande.

Signe 6: « Short and Sweet »

Les bons clients sont souvent très occupés. Ils savent également que vous l’êtes probablement autant qu’eux-mêmes. C’est pourquoi ils ne vous envoient pas 10 courriels si vous ne leur avez pas réécris dans l’immédiat à la suite de leur premier message. Ils n’écrivent pas non plus de courriels de la longueur d’un livre. Ils respectent votre temps.

Les meilleurs clients mentionnent tout ce dont ils ont besoin dans un courriel de 2 lignes et réalisent que si vous répondez à ce message à 23h, cela veut dire que vous n’êtes pas disponible pour une période de clavardage.

Signe 7: Ils disparaissent

Un client potentiel qui vous envoie un courriel pour un travail a la plupart du temps une échéance à respecter pour le lancement de son projet. Mais, les clients qui vous font parvenir un courriel et qui disparaissent soudainement pendant plus d’un mois avant de vous réécrire ne valent tout simplement pas la peine de s’attarder à leur projet.

Vous attendrez probablement des mois avant d’obtenir une approbation finale et également avant d’être payé.

Signe 8: J’en ai besoin MAINTENANT!

Ces clients sont aussi désagréables, sinon plus que ceux qui disparaissent. Souvent, ils attendront de vous que vous arrêtiez tout ce que vous êtes en train de faire afin de travailler sur leur projet pour la moitié du prix… et ensuite, ils prendront 2 semaines avant de vous faire parvenir des fichiers manquants pour que vous puissiez continuer votre travail.

Comment décider avec qui travailler

Pour terminer, écoutez votre instinct lorsqu’il vous dit d’éviter (ou non) de travailler avec un client. Vous vous remercierez plus tard.

Bien entendu, vous finirez sans doute par travailler avec quelques clients non désirés, c’est presque inévitable, mais profitez de ces expériences afin d’apprendre de vos erreurs.

Votre opinion

Quels signes utilisez-vous afin de décider si oui ou non, vous devriez travailler avec un client?

Image par Mr. T in DC

7 commentaires

  • David Cadusseau | 2010/08/23

    Attention aux clients « sympas », cela cache parfois un client qui n’a pas d’argent ou cherche a vous faire travailler au quart de votre tarif, mais de façon « cool et décontractée » ^^

  • ProySolo | 2010/08/23

    Nous avons aussi comme politique de demander un paiement à l’avance (selon un certain pourcentage) pour tous les nouveaux clients. Ceux qui veulent « faire une passe » disparaîssent!

  • Annie Cournoyer | 2010/08/25

    Le « Signe 8: j’en ai besoin maintenant! » est un classique. J’ai l’impression que ça représente 90% des clients. C’est sur que ce n’est pas interessant travailler avec des gens qui se croient tous plus importants les uns que les autres, mais en fin de compte ils ne sont pas si mauvais, seulement un peu égocentrique!

  • Dorianne Deshaies | 2010/08/26

    Excellent article !! Tellement vrai !

  • Julien Trépanier | 2010/08/28

    Signe 2: Un discours amical, je crois qu’il s’agit du meilleur indicateur pour une bonne relation d’affaire!

  • Loïc Tortelier | 2010/10/23

    « Signe 8: J’en ai besoin MAINTENANT! » A éviter clairement. Ou alors négociez le tarif de « l’urgence » en fonction de vos pénibilités d’heures de travail supplémentaires ou de nuit… du ralentissement des projets déjà en cour( si ils peuvent être ralentis) … des imprévus de dernières minutes à prévoir encore plus dans l’urgence…

  • Louis-Philippe Dea | 2010/10/23

    Absolument d’accord avec toi Loïc et la plupart du temps, le client ne se rend pas compte des répercutions que sa demande engendre pour notre horaire de travail. Même qu’il ne comprendra pas la surcharge qu’on lui demandera…

Laisser un commentaire