Blog inspirant depuis 2008
  • Pin It

Les saints oubliés des catacombes

thumbnail_saints

En 1578, la découverte d’un réseau labyrinthique de tombes, dissimulé sous un vignoble de Rome, a créé la fascination et l’étonnement. Les tombes étaient les hôtes de squelettes d’anciens martyrs chrétiens, considérés comme des saints.
Les squelettes ont été nommés « Saints des Catacombes » par ceux qui les ont découvert, et ont par la suite été offerts à différentes nations d’Europe (l’Allemagne principalement) pour remplacer les innombrables reliques qui avaient été pillées ou volées durant la Réforme protestante, et aussi pour raffermir la foi chrétienne qui été en train de tomber en désuétude.

Une fois arrivés dans leur nouvelle demeure, les squelettes étaient habillés de riches vêtements et parés d’une variété de pierres précieuses, parfois d’une couronne, d’une armure ou même d’une paire d’ailes, et étaient ainsi présentés dans leurs églises respectives.

C’est l’historien de l’art et chasseur de reliques, Paul Koudounaris, qui a traversé toute l’Europe pour tenter de trouver et de documenter le statut de ces Saints oubliés. Au cours de sa recherche, l’historien a été surpris de découvrir que beaucoup des squelettes n’avaient jamais été exposés, et qu’ils étaient toujours conservés dans leur container d’origine, attendant d’être habillés et montrés au public.

Son livre, Heavenly Bodies: Cult Treasures & Spectacular Saints from the Catacombs retrace les origines captivantes et l’histoire des Saints des Catacombes, et se pose les questions suivantes : Qui étaient ces hommes, dans quelles circonstances ils sont morts, et surtout, qui a ordonné qu’ils soient placés dans ces catacombes ? Il se demande aussi pourquoi ces Saints ont été oubliés par les institutions religieuses pendant si longtemps. Son ouvrage à la documentation fascinante nous amène à découvrir un grand nombre de reliques d’un temps aujourd’hui révolu.

Source : Sobadsogood et Wired

DkWW0RzPrmzR0E pL8chle PaulKoudounaris mEOqXbT HJpf53V fYwWyHm eNaZIzC- Mondsee, Austria, Detail of the skull and chest of the relic of St. Acatemera. In the 1730s, the former Benedictine monastery acquired four skeletons of presumed martyrs from the Roman Catacombs as re - 12FssQ5 3rBsI7K 0q9Ztc2zbKwxsV xHeavenly-Bodies-Cult-Treasures-and-Spectacular-Saints-from-the-Catacombs.jpg.pagespeed.ic.39r7s1DHc4

Laisser un commentaire